FAQ

Trouvez l'information recherchée dans les questions fréquemment posées

Vidéosurveillance / vidéoprotection : quelle différence ?

La vidéosurveillance consiste à surveiller à distance des lieux publics ou privés, à l’aide de caméras qui transmettent les images saisies à un équipement de contrôle qui les enregistre ou les reproduit sur un écran.
La vidéosurveillance est appelée vidéoprotection lorsqu’elle est du domaine public.

comment mettre en place un système de vidéosurveillance ?

Votre commerce est un lieu qui accueille du public, vous devez donc respecter certaines règles :

- Les employés ne sont pas autorisés à visionner les vidéos enregistrées, seule la direction et les personnes en charge de la sécurité peuvent y avoir accès.
- Vous ne pouvez pas atteindre à la vie privée des clients en installant des caméras dans les cabines d’essayage ou les toilettes.
- Le délai de conservation des vidéos est de 30 jours.
- Vous devez faire une déclaration en préfecture pour pouvoir filmer les lieux ouverts au public (entrées et sorties de magasin…).
- Concernant le droit d'accès à l'image, le public doit être informé par le biais d’une affichette ou d’un petit panneau présentant un pictogramme de caméra.

Ai-je le droit d'utiliser la vidéosurveillance pour surveiller mes salariés ?

Vous pouvez installer un système de vidéo surveillance pour la protection des biens et des personnes.

Cependant, le système de vidéo surveillance ne doit pas servir à la surveillance directe des employés ! Il existe un cadre réglementaire à respecter en la matière. En effet, les salariés doivent être mise au courant par une note de service.
Par ailleurs, vous ne pouvez pas installer de système de vidéo surveillance dans certains lieux comme les saniaires ou les vestaires.

Quelles sont les contraintes légales en videosurveillance ?

Tout dépend de la nature de votre activité et du type de locaux où vous voulez installer une surveillance.
En effet, les systèmes de vidéo-surveillance sont très encadrés par la loi. Si votre entreprise est un EPR (Entreprise Recevant du Public), vous devez respecter la loi Sarkosy ()et obtenir une autorisation auprès de la préfecture pour l'installation de votre système. Vous devez également installer une affichette ou un autocollant avec un pictogramme de caméra pour informer le public de la présence d’un système de protection vidéo.

Peut-on surveiller ses locaux depuis son smartphone ?

Oui, on peut surveiller ses locaux et même piloter sa caméra de surveillance depuis un smartphone.
Pour surveiller vos locaux à partir de votre smartphone, il y a certains prérequis indispensables. Tout d'abord, il vous faut :

- un terminal connecté à internet (comme votre smartphone et/ou une tablette) ;
- un système de vidéosurveillance avec une connexion IP (Internet Protocole).
- pour finir vous devez aussi télécharger une application de télésurveillance pour smartphone qui vous permet d’accéder, à distance, aux enregistrements.

Côté fonctionnement, dès que votre système de vidéo-surveillance avec connexion IP est installé et que vous lui avez attribué l'adresse IP de votre Box internet, celle-ci passe par votre réseau informatique pour assurer l'envoie de l'enregistrement vidéo. Le flux vidéo est ainsi accessible par internet et l'accès au contenu est bien entendu sécurisé par des codes d'accès. Via une application dédiée, vous pouvez lire les vidéos à partir de votre smartphone en ayant pris soin de configurer celui-ci au préalable.

Vidéosurveillance : combien de temps sont stockées les données ?

Le délai de conservation des enregistrements ne peux exéder 30 jours conformément à la réglementation en vigeur.

Est-ce que les caméras de surveillance fonctionnent aussi la nuit ?

Oui bien sûr, il existe des caméras de surveillance qui fonctionnent la nuit.
C’est d’ailleurs indispensable pour surveiller vos marchandises et vous protéger du vol lorsque vos locaux sont vides. Vous trouverez des modèles de caméras infrarouge.

Quelle sont les systèmes d'alarmes anti-intrusion les plus efficaces pour une entreprise ?

La technologie la plus efficace reste à ce jour un système filaire.

Comment fonctionne un système d'alarme ?

Un système d’alarme comprend des capteurs qui peuvent être de différents types :

- Détecteurs d’ouverture des portes ou des fenêtres qui forment un rayon magnétique qui se détruit lors d’une intrusion et déclenche donc l’alarme,
- Détecteurs de mouvements en extérieur ou en intérieur utilisant les infrarouges pour détecter une présence
- Détecteurs périphérique pour la protection extérieurs des zones sensibles.


En cas d’effraction, le détecteur transmet un signal électrique à la centrale du système d’alarme, et le centre de surveillance peut être contacté ou une transmission vocale interne peut être émise.
Tous nos systèmes sont munis de batteries pour une auto-alimentation en cas de coupure électrique, d'une durée de 36 à 72 heures.